NDPLeaderVote.ca is edited by Steven Staples.

 

A Mother’s Day gift worth giving


Steven -

It’s Mother’s Day and I’m thinking about my mom, Anne-Marie MacNeil. She is a miner’s daughter and started working when she was just sixteen years old. She raised four kids, cared for our grandparents and sometimes held down two jobs. I learned about hard work from her, but also compassion. Her door was always open to any kid who needed help.

That’s why I’m also thinking of a young mother I met in Edmonton a few weeks ago. She has a one month old, but is already back at work as a drug store clerk.  She said she would like to spend more time with her son but couldn’t afford any maternity leave. 

That is the tough choice facing women in Canada’s ever growing ranks of the new working-class and working-poor. 

Over half of all women making $30,000 or less can’t afford to take maternity benefits. It’s hard to take a 45 per cent pay cut when you are barely able to pay the rent. As a result, these women are frozen out of maternity leave provisions. Many of them are single moms. The system isn’t working for them or their families. 

To fix maternity and parental leave, we will increase the amount of their benefit to 70% of their salary up to the maximum insurable earnings. At the same time we will lower the eligibility requirements to provide better access. Quebec already does this and they have over 85% participation by lower earning mothers.  

We would pay for this by rolling back the Liberal cut to EI premiums. By keeping more money in the system for low-income Canadians, we ensure that every mother has the necessary time off with her newborn. 

For Mother’s Day, let’s give a real gift to working-class mothers.

The new working-class and working-poor deserve a party that has their back. This is about our values and it’s who we fight for.

Click here or copy the link below and let me know what you think. 
"http://www.123contactform.com/form-2685798/Policy-Feedback"

Are there other ways we can help families?
Charlie
www.charlieangusndp.ca


Cher ami(e)--
C’est la fête des Mères et je pense à ma mère, Anne-Marie MacNeil. Elle est la fille d’un mineur et a commencé à travailler alors qu’elle n’avait que seize ans. Elle a élevé quatre enfants, a pris soin de nos grands parents et à moments elle occupait deux emplois. J’ai appris d’elle la valeur de travailler fort, mais aussi la compassion. Sa porte était toujours ouverte à n’importe quel enfant qui avait besoin d’aide.

Voilà pourquoi je pense aussi à la jeune mère que j’ai rencontré à Edmonton quelques semaines passées. Elle a un bébé d’un mois, mais elle est déjà de retour au travail comme commis dans une pharmacie. Elle disait qu’elle aimerait passer plus de temps avec son fils mais que son congé de maternité lui coutait trop cher.

C’est un choix difficile à affronter pour les femmes qui se retrouvent dans la nouvelle classe ouvrière canadienne ou bien pour les travailleuses à faible revenu.

Plus de la moitié des femmes qui gagnent 30 000$ ou moins ne peuvent se permettre de prendre un congé de maternité. C’est difficile de prendre une baisse de revenu de 45 pour-cent quand tu as déjà de la misère à payer ton loyer. Par conséquent ces femmes sont délaissées par les provisions de congés de maternité existants. Plusieurs d’entre-elles sont mères célibataires. Le système en place ne fonctionne pas pour elles ou leurs familles.

Afin de réparer les congés de maternité et parentaux, nous allons augmenter le montant de leur prestation à 70% de leur salaire jusqu’au maximum de leurs revenus imposables. En même temps, nous allons diminuer les conditions d’admissibilité afin d’offrir un accès accru. Le Québec le fait déjà et il a un taux de participation de plus de 85% pour les mères à faible revenu.

Nous paierons pour ceci en retirant les coupures Libérales aux primes d’A-E. En gardant plus d’argent dans le système pour les Canadiens à faible revenu, nous assurons que chaque mère a le temps de congé nécessaire pour être avec son nouveau bébé.

Pour la fête des Mères, donnons un vrai cadeau aux femmes de la classe ouvrière.

La nouvelle classe ouvrière et les travailleurs et travailleuses à faible revenu méritent un parti sur lequel ils peuvent compter. Ça fait partie de nos valeurs et ce sont les gens pour qui nous luttons.

Suivez ce lien ou copiez-le ci-bas pour partagez avec moi vos pensées. 
"http://www.123contactform.com/form-2686752/Opinion-Sur-Politiques"

Y a-t-il d’autres façons que nous pouvons aider les familles ?
Charlie
www.charlieangusnpd.ca

Contact | Join Us | Donate
Nous joindre | Joignez-vous à l’équipe | Faites un don
Facebook | Twitter | YouTube
Charlie Angus NDP Leadership Campaign - Canada
Authorized by the Financial Agent for the Candidate
This email was sent to stevenstaples@yahoo.ca.
To stop receiving emails: Unsubscribe


La campagne à la chefferie du NPD de Charlie Angus - Canada
Autorisé par l'agent financier de la campagne
Ce courriel fut envoyé à stevenstaples@yahoo.ca.
Si vous ne désirez plus recevoir nos messages: Désabonnement

Julian discusses pipelines in B.C. on CTV Question Period

Julian discusses BC Election on CBC's The House